Le Kayak Polo !


Quelques comparaisons sont possible avec d'autres sport tels que le water-polo, le handball.

        Chaque Kayakiste doit faire preuve d’une parfaite maîtrise physique, technique et tactique, d’un sens de l’équilibre et d’une vision du jeu collectif développés, de souplesse, de rapidité, de réflexes à toute épreuve, et d’une bonne dose de sang froid !

            A ce compétiteur hors pair on demande de manipuler une pagaie double et d’être adroit avec un ballon en même temps, de maîtriser l’équilibre et la direction de son bateau (au début de l’initiation le simple fait de ne pas tourner en rond est un bonheur, de pouvoir esquimauter (se retourner dans l’eau avec son bateau) avec ou sans pagaie, avec ou sans ballon et en moins d’une seconde, lorsque la fréquence cardiaque est proche de son maximum, et de revenir dans le jeu immédiatement après. Sans oublier bien sûr d’être puissant, précis et lucide au moment du tir au but.

Quand vous débutez, vous avez plutôt tendance  à prier les  dieux  du  kayak polo pour ne pas recevoir le ballon. En effet le porteur de celui-ci peut être poussé à l'eau à tout  moment par l'adversaire. C'est l'un des aspects les plus spectaculaires  de la discipline qui fait des poloïstes les meilleurs spécialistes de l'esquimautage "express’’.

Les rois de la contre-attaqueQuand on connaît le temps moyen nécessaire pour faire un demi-tour à bord d'un kayak, on est impressionné   par leur capacité à faire volte-face en une demi-seconde. Le kayak polo réunit donc toutes les particularités d'un sport collectif de haut niveau. La France y tient une place d'honneur et n'a pas fini de se faire remarquer.

                                                                                                                                     

Ċ
Comité Réunion Canoë Kayak,
22 juin 2016 à 03:49
Ċ
Comité Réunion Canoë Kayak,
24 juin 2016 à 03:27